Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Détenus, trouver du sens

Marche sur le chemin de Compostelle avec des détenus de la maison d'arrêt de Lyon - Corbas

EPILOGUE

La soirée de jeudi à Conques a été bien arrosée par un orage mémorable, l'illumination du tympan n'y a pas résisté. De toute façon, Thomas, exténué était allé rejoindre son lit sans attendre la fin. Vendredi, débriefing global qui a permis de commencer à relire tout cela. Thomas évoquait une expérience formidable, inoubliable, "qui fait se rendre compte que la vie est belle", des mots qui ont du poids dans sa bouche. Nous étions admiratifs de l’intensité des relations qui se sont nouées entre nous pendant le chemin et de la confiance aussi qui s’est dégagée de cette marche.

Parmi les meilleurs moments, nous avons évoqué la célébration au bord de la rivière : le symbole du feu, de l’eau, du souffle, et cette volonté de se dépouiller de tout ce bazar qui nous entrave dans notre marche sur le chemin de la Vie. Christophe qui a marché avec nous le dernier jour était là, "témoin des liens, de ce que chacun a accueilli de l’autre en lui". Puis nous avons repris la route pour Corbas, dans la sérénité. Après avoir déposé les accompagnateurs à un métro, j'ai emmené Thomas à la maison d'arrêt où l'accueil a été plutôt bienveillant, par des surveillant(e)s attentifs. Je l'ai accompagné comme chaque année jusqu'au greffe, attendant avec lui qu'il soit réintégré en bâtiment, un moment souvent long et pénible, mais paisible cette fois-ci. Merci à celles et ceux qui y ont contribué par leur délicatesse. Je l'ai revu en ce début d'après-midi, témoin que les effets de la marche ne se sont pas évaporés ce week-end ! Merci de nous avoir suivis et j'espère que l'année prochaine verra se déployer une nouvelle aventure.

Le film réalisé sur notre marche de 2019 sera diffusé lundi 28 à 20h35 sur KTO. SI le coeur vous en dit... Je le découvrirai avec vous, ne l'ayant pas encore vu.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article